2-1096582 / 3-1096581

Images © Julián Villalba / Halcyon Pratt

DIFFUSION :

COURANTS D'ARTS PRODUCTIONS

Sabine Desternes
sabine.desternes@courantsdartprod.fr

PRODUCTION :

CLAIRE MERVIEL PRODUCTION

Claire Merviel

clairemervielproduction @ gmail.com

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

Célia Catalifo

Camille Claudel

 

Après un bac L Option Théâtre, Célia intègre les Ateliers de Chaillot puis l’école des Enfants Terribles. Elle débute au cinéma à 18 ans sous la direction de Bertrand Bonello dans Tiresia (Sélection Officielle au Festival de Cannes 2003). En 2004 elle est reçue à l’ERAC (École Régionale d’Acteurs de Cannes). Depuis sa sortie en 2007, elle a joué dans L’Orestie de David Géry au Théâtre de la Commune, Vive la France de Mohamed Rouabhi au TGP, Et Pourtant ce Silence ne pouvait être vide mis en scène par Michel Cerda au Théâtre National de Strasbourg, Les Trois Soeurs mis en scène par Jean–Philippe Vidal à la Comédie de Reims, Sale Août de Serge Valletti mis en scène par Patrick Pineau à la MC93, Par Hasard et pas Rasé de Camille Grandville et Philippe Duquesne au Monfort, Le Poignard mis en scène par Alexis Lameda–Waksmann au Théâtre de Belleville, L’Horizon des Événements d’Olivier Veillon au T2G. En 2019 elle retrouve Wendy Beckett pour Anaïs Nin, une de ses vies à l’Athénée Théâtre Louis–Jouvet. En parallèle, elle tourne pour le cinéma et la télévision, et prête sa voix en doublage, pub et voice–over.

Marie Brugière

Jessie

 

Marie Brugière a grandi à Paris où elle a fait le Conservatoire du Xème arrondissement et une classe préparatoire littéraire au Lycée Fénelon. Elle y rencontre « Les Compagnons Butineurs » avec qui elle conçoit et joue des spectacles sur la guerre d’Algérie. Elle intègre en 2013 l’ENSATT (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre) à Lyon où elle travaille avec Laurent Gutmann, Christian Schiaretti, Philippe Delaigue et Guillaume Lévêque. Depuis 2016 elle a travaillé avec Michel Didym et tourné avec Christophe Lamotte, Eric Valette, Fred Garson et Gabriel Alvarez au Théâtre du Galpon à Genève. Elle co–dirige la compagnie Waninga composée des jeunes du Réseau Education Sans Frontières. Avec Majan Pochard et la Compagnie Junon FR29KAB elle met en scène La Fête du Cochon de Peter Turrini, pièce finaliste du concours de mise en scène du Théâtre 13.

Clovis Fouin

Paul Claudel

 

Clovis a été formé à la Classe Libre de l’École Florent sous la direction de Jean-Pierre Garnier (promotion 2010). Il a joué notamment sous la direction de Léo Cohen-Paperman, Lazare Herson-Macarel, Olivier Py, Philippe Baronnet, Georges Lavaudant... Il a adapté et co-mis en scène les Cahiers de Nijinski (Théâtre national de l'Odéon), Pélléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck (au festival NTP), Une Histoire de paradis d'après Singer (au CDN d'Angers), Modelage d’après David Mamet, créé spécialement pour le Quai, CDN d’Angers, et La Fleur au fusil, écriture collective (au Festival NTP). À la télévision, il a joué sous la direction de Gérard Mordillat, Philippe Venault, Hervé Brami, Marc Angelo, Edwin Bailly ; au cinéma sous la direction de René Féret, Jean-Pierre Mocky, Roschdy Zem, Michel Hazanavicius... En 2014, il a participé aux Talents Cannes Adami.

Please reload

Marie-France Alvarez

Suzanne

 

Marie–France a été formée à la London Academy of Music and Dramatic Art (LAMDA). Depuis elle travaille aussi bien en France qu’en Angleterre. Comédienne trilingue elle a joué notamment dans Ashes to Ashes/Whole Blue Sky mis en scène par Libby Penn, Democracies mis en scène par Florence Bermond, La Troade mis en scène par Valérie Dreville. Dernièrement elle est apparue dans Paddington 2, The Paris project, sélectionné par VICE ou la saison 3 de Baron Noir. On a pu la voir également dans les Sorcières de Salem au Théâtre de la Ville.

Swan Demarsan

Auguste Rodin

Depuis toujours il est bercé par les bandes originales de son musicien de père et fasciné par le jeu de sa comédienne de mère. Enfant de la balle, Swan choisit de faire de cet héritage son métier et après une solide formation d’acteur, il fait des plateaux de théâtre, de cinéma et de télévision ses terrains de jeu favoris. Ainsi, de l’innocence du Petit Prince à la puissance de Rodin, il se glisse avec délectation dans la peau de tous ses personnages. Il est Jerry, l’amant et l’ami ambigu dans Trahisons le chef–d’oeuvre d’Harold Pinter. Acteur polyvalent, il endosse aussi bien le rôle d’un serial killer traqué par Daniel Auteuil dans MR73 d’Olivier Marchal que celui d’un journaliste séducteur éconduit par Sandrine Bonnaire dans Signature d’Hervé Hadmar.

Christine Gagnepain

La Mère

 

Christine Gagnepain commence le théâtre très jeune avec C. Brieux, « monte » à Paris, obtient la classe libre Florent, se forme auprès d’Andréas Voutsinas, part aux Etats–Unis pour une pièce de Robert Hossein, revient en France avec des spectacles de marionnettes, joue 150 fois Les Femmes savantes sous la direction de Gloria Paris, crée la Compagnie Théâtrale de la Cité avec Nicolas Hocquenghem, y alterne répertoire classique et contemporain. Elle rejoint différentes compagnies pour des aventures théâtrales en Chine, en Syrie, en Tunisie, à Cuba… Elle fait de l’assistanat à la mise en scène, joue en lycée, collège et entreprise ; apparaît à la télévision et au cinéma, prête sa voix pour des documentaires, s’intéresse à l’écriture contemporaine avec A Mots Découverts. Récemment on l’a vue dans Claudel de et par Wendy Beckett à l’Athénée Théâtre Louis–Jouvet (qui se jouera dans le cadre du Festival d’Avignon 2019). Prochainement elle jouera Dorine dans Tartuffe (Ivry/Bligny/Montreuil) mis en scène par Nicolas Hocquenghem.

Please reload

Théâtre Danse Camille Claudel Paris